Pilier nord-ouest du peigne

VOIE RÉBUFFAT-MAZARS - 1967

En cette fin juillet 2021, une seule belle journée s’offre à nous durant la semaine et nous décidons de la mettre à profit avec mon collègue Julien pour gravir le pilier nord-ouest du Peigne, et la célèbre fissure Rébuffat.  

Nous attaquons notre ascension par la voie normale du Peigne afin d’atteindre le début du pilier situé 200m sous le sommet. L’ascension du sommet du Peigne représente 600m d’escalade.

Nous progressons rapidement et atteignons le pied de la voie en deux petites heures. De là, nous commençons l’ascension de la voie à proprement dite.

Julien se lance dans les premières longueurs en 5. Nous sommes fin juillet mais une fois n’est pas coutume, nous avons froid dans ce pilier exposé nord-ouest.

Julien dans la voie normale du Peigne / ©JB Gondouin
Deuxième longueur de la voie Rébuffat-Mazars-5c / ©JB Gondouin

Je passe ensuite devant pour la belle fissure rébuffat que je souhaitais gravir depuis un moment. Je n’ai pas été déçu, celle-ci commence par un début physique mais se grimpe très bien en Dülfer, et reste bien aisée à protéger.

Après cette belle longueur, nous continuons notre ascension vers le sommet pour arriver sous la fissure Lépiney, une grande classique du Peigne, mais ce jour-là, bien occupée. Après un repas au soleil nous entamons la descente par la voie normale du Peigne.

Troisième longueur de la voie-6a / ©JB Gondouin
Fissure Rébuffat-Mazars-6c / ©JB Gondouin
Fissure Rébuffat-Mazars / © Julien Mondonnet
Des grimpeurs dans la fissures Lépiney sous le sommet du Peigne / ©JB Gondouin
Le sommet du Peigne vu depuis le début des rappels de la voie normale / ©JB Gondouin
La vallée de Chamonix en direction de la Suisse depuis le Peigne / ©JB Gondouin