POinte de la Blonnière - arête à marion

Ouverture en 2001 - AD - 4C

Nous sommes fin octobre et nous profitons d’une des dernières belles journées pour s’aventurer en montagne et découvrir avec Marie et Julia, l’arête à Marion. 

Un joli itinéraire jamais trop difficile, mais avec une belle ambiance d’arête,  parfait pour découvrir ce type de terrain avant d’envisager plus difficile !

Nous partons donc du col des Aravis vers 9h30/10h  et attaquons la raide montée pour accéder au début de la voie, environ 600m de dénivelé nous sépare du début des difficultés. 

Nous attaquons ensuite par 3/4 longueurs en cannelures qui constituent le socle de l’arête avant de rejoindre un grand plateau et le fil de l’arête à proprement parler.

Le rocher est très beau pour ce niveau de difficulté !

Première longueur de l'arête à Marion ©JBGondouin
Arête à Marion ©JBGondouin
Arête à Marion ©JBGondouin
Arête à Marion ©JBGondouin
Arête à Marion ©JBGondouin

La suite de l’itinéraire est logique et quelques plaquettes sont là pour indiquer le chemin. Il faut néanmoins être à l’aise dans le niveau car il n’est pas facile de rajouter des points et les plaquettes sont parfois espacées sur le haut de l’itinéraire. 

Pour le reste, peu de chose à dire, il suffit de suivre les points et profiter du paysage sur l’avant pays savoyard qui reste sublime.

Arrivés au sommet, des cairns indiquent le chemin et permettent de rejoindre une cheminée qui se désescalade bien, puis un collet qui donne accès à un grand couloir, permettant le retour au pied de la voie et au col des Aravis.

Vue sur le massif du Mont Blanc par une des brèche de l'arête à Marion ©JBGondouin
La fin de l'arête se rapproche et nous profitons du paysage ©JBGondouin