LA GRANDE CASSE SKIS AUX PIEDS

Descente par les grands couloirs PD+ 4.2

Nous voilà partis avec Pablo et Garance pour le sommet de la grande Casse en dormant au refuge du col de la Vanoise.  La météo est superbe et nous profitons de notre montée sous un beau soleil. L’itinéraire passe au pied de l’aiguille de la Vanoise (une course d’arête classique de la zone).

À 13h nous sommes au refuge et nous prenons un bon repas sous un soleil de plomb qui s’abat sur nous. L’après midi est dédié à la révision du virage en pente raide et à bouquiner au soleil. 

Montée au refuge du col de la Vanoise ©JBGondouin
La voie normale de la grande Casse est sous nos yeux ©JBGondouin
Montée au petit matin dans les grands couloirs ©JBGondouin
Vu sur l'aiguille de la Vanoise et le refuge du col de la Vanoise ©JBGondouin
Pablo qui remonte les grands couloirs ©JBGondouin

La montée est longue, 1400 m de D+, et un sommet culminant à 3855 m. Néanmoins, nous partons tard du refuge (7h30) afin d’avoir une chance de skier de la “moquette” à la descente. 

Les grands couloirs ayant bien chauffés les jours précédents, et le regel excellent, nous mettons les couteaux dès le début de la montée. Autour de 3300 m d’altitude, nous attaquons la partie raide de l’itinéraire, une section de 300m de dénivelé à 42° d’inclinaison, nous mettons les skis sur le dos et c’est parti pour une bonne heure à remonter le couloir. 

À la sortie de celui-ci nous débouchons sur un plateau avant le dernier raidillon qui défend le sommet. Nous montons lentement sur la dernière section, l’altitude et la fatigue commence à se faire ressentir. De plus, la dernière portion nécessite de remettre les crampons aux pieds pour plus de confort.  

Nous atteignons le sommet autour de 13h pour un bon repas bien mérité et une vue à couper le souffle.

Panorama depuis le sommet de la Grande Casse ©JBGondouin
Descente des grands couloirs pour Garance ©JBGondouin

Il est 14h et la neige a enfin bien ramollie, nous pouvons attaquer notre longue et belle descente sur Pralognan en Vanoise, lieu de départ de notre aventure la veille.

Du sommet jusqu’à l’entrée  des grands couloirs, peu de difficulté, mais une fois dans les grandes pentes, il faut rester concentré pour éviter toutes chutes, car la neige n’est pas bonne à skier partout, et la pente est raide. Néanmoins l’itinéraire est grandiose et nous savourons chaque virage.

Nous continuons ensuite par des pentes moins soutenues jusqu’au pied de l’aiguille de la Vanoise. De là, nous continuons notre chemin par des patchs de neige, de ci de là, nous permettant malgré tout de rejoindre Pralognan sans trop quitter les skis.