Couloir du gypaète

Massif des Fiz

Nous sommes en plein milieu du mois de janvier et nous avons des super conditions de ski avec du froid qui dure et qui nous permet d’avoir une poudreuse excellente jusqu’à basse altitude. J’appelle mon ami Antoine et lui propose d’aller voir le couloir du Gypaète le lendemain matin. 

Montée au pied du couloir / ©Antoine Picchi
Entrée du couloir / ©JBGondouin
le bloc coincé du couloir du Gypaéte / ©JBGondouin

Nous nous donnons rendez-vous à 8h au parking et attaquons rapidement la montée dans la forêt.

Bien évidemment nous ne sommes pas les premiers, nous sommes dans la vallée de Chamonix et il faut parfois se lever très très tôt pour avoir une chance d’arriver avant les autres. Hors, nous arrivons autour de 9h au pied du couloir, qui avec le froid qu’il faisait avait gardé de la neige très poudreuse, et un groupe de quatre skieurs ont finalement abandonnés l’ascension car une fois n’est pas coutume, ils “brassaient trop”

Nous saisissons ainsi notre chance d’être seuls dans le couloir et décidons malgré tout de continuer un peu plus loin pour voir si nous pouvons aller voir plus haut, et par chance, nous avons rapidement pu passer les verrous délicats et nous faufiler jusqu’à la partie finale en mixte du couloir. 

Nous avons ensuite pris la décision de skier le couloir à partir de cette zone. 

La neige fut excellente ! Une poudre de cinéma jusqu’à Plaine Joux, chose exceptionnelle !

Couloir du Gypaète / ©JBGondouin
Neige de cinéma au dessus de Plaine Joux / ©Antoine Picchi
Plaine Joux / ©JBGondouin